Catégories
Non classé

INTERVIEW ACCORDEE PAR LE PERE ISIDORE SOLA NOMBRE A LA CELLULE DE COMMUNICATION OPM BÉNIN

Chers lecteurs, bonsoir ! Merci d’avoir choisi OPM BÉNIN. Aujourd’hui, le Directeur national des OPM Burkina-Niger a accordé une spéciale interview à la Cellule de Communication OPM BÉNIN. Voici ses propos recueillis pour vous.

Cellule de communication opm /Bénin : Bonjour mon Père. Merci d’avoir accepté de répondre à nos différentes questions malgré votre agenda vraiment chargé en cette veille de l’ouverture des Quatre Jubilés de 2022. Si cette interview a été voulue maintenant, c’est surtout pour que votre temps de repos du mois d’août ne fût point transformé en visite de travail. Veuillez-vous présenter à nos lecteurs afin que tous vous connaissent mieux.

Père Sola Isidore NOMBRE : Je suis le Père Isidore Sola NOMBRE, Directeur National des Œuvres Pontificales Missionnaires du Burkina-Niger.

CelCom opm /Bénin : Vous êtes au Bénin depuis deux semaines. Comment a été l’accueil et qu’avez-vous découvert de missionnaire ou non ?

Père Sola Isidore NOMBRE : L’accueil qui m’a été réservé par mon frère et ami, le Père Cosme-Tayéwo ADJOMALE et par tous les Béninois est un accueil plus que chaleureux. J’ai constaté que les Béninois sont très accueillants, très spirituels et missionnaires dans l’âme.

CelCom opm /Bénin : Quel est l’événement qui vous a le plus marqué ?

Père Sola Isidore NOMBRE : Beaucoup de choses m’ont marqué positivement ici durant mon séjour, mais comme vous me demandez ce qui m’a le plus marqué, je dirai que c’est la célébration des ordinations diaconales et sacerdotales, que j’ai vécue avec les prêtres et les chrétiens du diocèse de Porto-Novo. C’était un moment d’action de grâce à Dieu qui donne des pasteurs à son Eglise et des moments de communion spirituelle intense. Comprenez que pour un directeur des OPM qui a en charge les séminaires, les noviciats et les vocations en général, cela ne peut me laisser indifférent.

CelCom opm /Bénin : Quels sont les différents mouvements de l’Enfance qu’on peut rencontrer au Burkina Faso ?

Père Sola Isidore NOMBRE : Au Burkina Faso, nous avons plusieurs sortes de mouvements de l’Enfance : il y a les Cœurs Vaillants – Ames Vaillantes communément appelés CV-AV qui sont les plus nombreux. Les louveteaux (scouts et guides enfants), les Samuel (servants de messe), les danseuses, les chorales des enfants, la légion de Marie pour enfants et j’en oublie… tous ces mouvements sont regroupés sous le vocable de l’Enfance Catholique qui fait partie de l’Œuvre de l’Enfance missionnaire et donc des OPM. Ils ont un aumônier national qui travaille étroitement avec moi car faisant partie des OPM qui, je le rappelle, sont un regroupement de quatre œuvres que sont l’Union Pontificale Missionnaire (UPM), l’Œuvre de la Propagation de la Foi (OPF), l’Œuvre de l’Enfance Missionnaire (OEM), et l’Œuvre de Saint Pierre Apôtre (OSPA).

CelCom opm /Bénin : Que pensez-vous d’une session missionnaire entre les missionnaires Burkina-Niger et du Bénin dans les années à venir ?

Père Sola Isidore NOMBRE : Cette idée est très géniale et sa mise en œuvre serait la bienvenue. Ainsi, nous allons avec tous les responsables diocésains des quatre œuvres de nos pays faire un réel partage d’expérience pour que la mission se propage dans nos pays respectifs.

CelCom opm /Bénin : Nous sommes aujourd’hui en face d’une Afrique où le désir du prestige détruit l’image démocratique de certains pays. Quelle est la participation missionnaire d’un chrétien dans la préservation de la paix dans un pays ?

Père Sola Isidore NOMBRE : Le prophète Isaïe ne dit-il pas : « Ils sont beaux sur la montagne, les pas de ceux qui portent la Bonne Nouvelle et apportent le Salut et la Paix ! » Is 52, 7. C’est dire que le chrétien qui est missionnaire de par son baptême a le devoir de bâtir la paix dans le monde, car la Bonne Nouvelle qu’il a reçue et qu’il doit annoncer, est un message de paix et d’espérance.

CelCom opm /Bénin : Nous avons remarqué que vous n’êtes jamais fatigué lorsqu’il est question de Mission. Quel est votre secret ?

Père Sola Isidore NOMBRE : Mon secret c’est Dieu et la prière car c’est lui qui nous donne la grâce pour cette mission. Et comme le missionnaire doit tirer ses énergies dans la prière avant d’aller sur le terrain, je me ressource dans la prière. Je me dis toujours si le Seigneur m’a mis là c’est pour jouer ma partition et passer le témoin à d’autres alors je joue ma partition à fond pour la gloire de Dieu.

CelCom opm /Bénin : Après avoir travaillé avec notre direction quels conseils donnez-vous aux OPM du Bénin ?

Père Sola Isidore NOMBRE : J’ai fait un constat dans le fonctionnement des OPM du Benin : c’est que l’Enfance missionnaire, par endroits, fonctionne parallèlement à l’ensemble des OPM alors qu’elle fait partie des OPM. Elle bénéficie, certes, d’une bonne organisation mais sa place est dans les OPM et non en dehors. Et cette bonne organisation doit servir à booster l’ensemble des OPM et non devenir un handicap. Je peux vous rassurer que si vous arrivez à transformer cette faiblesse en force, les OPM du Bénin connaîtront un grand essor, car aujourd’hui les gens sont sensibles à la question des enfants et au niveau de la contribution aux quêtes les gens donnent plus pour les enfants. Si notre expérience en la matière peut vous aider, sachez que chez nous chacune des œuvres a un responsable national qui travaille en lien avec la direction même si l’œuvre à part entière est une commission épiscopale. Ces responsables nationaux font partie du comité directeur des OPM et nous travaillons en tandem. Et cela constitue une grande force pour notre direction. Je souhaite donc que vous mutualisiez vos forces pour un rayonnement des OPM du Bénin. C’est mon vœu et ma prière pour vous.

CelCom opm /Bénin : Merci, Révérend Père, pour le temps accordé à nos lecteurs, à bientôt pour d’autres interviews ; Vivent les OPM ! Vive la coopération missionnaire entre les pays.

Par CELLULE DE COMMUNICATION DES OPM BENIN

Les OPM sont des Œuvres Pontificales Missionnaires. Nous sommes une structure créée par L'Eglise catholique romaine pour servir de canal ou moyen pour propager l'esprit missionnaire universel.
Le siège de notre direction nationale au Bénin se trouve à Porto-Novo.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s