Catégories
Direction Nationale ECAM ZONE CENTRE Enfance Missionnaire

ECAM 2021: RÉSUMÉ DU RAPPORT DE LA FORMATION DES ANIMATEURS DES DIOCÈSES D’ABOMEY ET DE DASSA

Depuis le mercredi 21 avril 2021, la délégation nationale des OPM au Bénin conduite par le Père Cosme ADJOMALÉ, Directeur National a foulé le sol des amis de la ville aux mille collines. Comme convenu, c’est le Sanctuaire Marial d’Arigbo qui sera le centre d’accueil et de formation en ce qui concerne la zone centre.

Journée1 : 22 avril 2021

Dans la matinée du 22 avril, la délégation s’est rendue à l’évêché, lieu de résidence de l’évêque du diocèse de Dassa pour une rencontre. Après un accueil fraternel et chaleureux, Monseigneur François GNONHOSSOU a énuméré deux aspects opposés dans une mission : l’aspect négatif qui se caractérise par les obstacles et l’aspect positif dans lequel on peut regrouper l’atteinte de l’objectif fixé couronnée par la joie. Pour l’évêque, l’Ecole des Animateurs Missionnaires est d’une importance capitale pour toutes les couches humaines. Et pour l’atteinte de l’objectif visé, cette formation s’étendra dans les mois à venir dans certains lieux de formation afin d’inculquer aux enfants un esprit fraternel et missionnaire dès le bas âge. Dans la soirée et comme attendu, les animateurs des diocèses d’Abomey et de Dassa accompagnés de leurs Directeurs et Aumôniers sont arrivés aux environs de 17h. A 18h, il eut une rencontre suivie de l’orientation pour vivre la formation. Après le repas du soir, le Directeur National a procédé à la Présentation de la délégation de la direction avant que ne se passe la présentation par délégation. Cette présentation est suivie de celle de l’ECAM et de ses objectifs et la clôture du premier jour.

Journée2 : 23 avril 2021

Cette journée fut riche en activités et fut marquée par le respect du programme établi. En effet, après le lever et les ablutions matinales, un groupe désigné pour la circonstance passa à la répète du sketch intitulé « Jésus et disciples ». Ledit sketch s’est fait présenter à 7h00 en mode évangile animé lors de la prière du matin. Après le repas de 8h, le Père Cosme ADJOMALE, Directeur National OPM, passa à l’enseignement du thème intitulé « La situation de la mission et de l’envoyé appelé à devenir animateur de l’amitié sociale. ». De ce thème, on retient deux situations : celle qui consiste à voyager dans son pays ou dans sa sous-région avec l’évangélisation et celle qui invite à participer à la mission des autres continents en récitant le chapelet Missionnaire. Au terme de ce thème, on note qu’il faut également une certaine patience de l’animateur afin de gérer tout mal envers leurs enfants. Le deuxième thème pour sa part, a été détaillé par le Père directeur et la Sœur Micheline Françoise TOWANOU (Secrétaire Nationale). Parlant du fondement trinitaire et ecclésiologique de la mission, ce thème laisse percevoir le vrai sens des mots suivants : Mission, Ecclésiologique et Eglise qui est non seulement le corps mystique du Christ mais aussi l’assemblée du peuple de Dieu, grande famille de tous les baptisés, temple de Dieu, Eglise domestique (Familiaris Consortis n°50). L’étude de ce thème fut appuyée par plusieurs versets bibliques. Le troisième intitulé « le disciple », a été dirigé par le frère Mathieu SEMEVO. Il s’agissait d’étudier et d’exposer certains versets bibliques. Signalons que la journée a été marquée par la prise régulière des différents repas de la journée.

Journée 3 : 24 avril 2021

Après le lever, la douche et le nettoyage de la salle de conférence, la messe du jour a été dite suivie des photos de famille et du petit déjeuner. La formation de ce jour a été assurée par la Sœur Micheline TOWANOU, qui de long en large, d’expliquer ce que c’est que l’Enfance Missionnaire qui n’est rien d’autre qu’un esprit que tout membre d’un groupe au sein de l’Eglise Catholique doit avoir. Ceci a été appuyé par le Père Directeur. Lors de cette formation, la Sœur a fait recours à l’objectif principal des OPM avant de rappeler l’histoire de l’Enfance Missionnaire qui a été fondé en 1943 par Mgr Charles Auguste de FORBIN-JASON en France à Nancy. Elle a également présenté l’organisation de l’Enfance Missionnaire au plan international et national avant d’expliquer le logo de l’Enfance Missionnaire au Bénin. Avant d’aborder le thème de la « Pédagogie de l’Animateur », elle a détaillé du fond en comble le fonctionnement de l’Enfance Missionnaire qui est également une école. La pédagogie de l’animateur prend en compte le profil de l’animateur et la pleine responsabilité (devoir) de l’animateur. A la fin de l’étude de ces différents thèmes de la demi-journée, le père Roland ASSOHOTO a insisté sur le retour à la foi catholique qui devra être le socle de toute éducation chrétienne. C’est justement cet élément qui a manqué au scoutisme catholique qui se contente uniquement de la méthode scoute de Baden Powell, perdant de vue que le Père Jacques Sevin, aujourd’hui Bienheureux est non seulement le fondateur du scoutisme catholique, mais lui a aussi imprimé un esprit si profondément évangélique que bien vécu, ce mouvement devient un chemin de sanctification. Il s’agit grâce à lui en effet d’un inestimable trésor. D’abord la compréhension du scoutisme tel que l’a voulu Baden Powell. En second lieu, une parfaite connaissance de l’expérience anglaise et la méthode. Par-dessus tout une vision de ce que pouvait être un scoutisme pratiqué par des chrétiens dans le sein de l’Eglise>> M. Bourcereau. C’est à l’issue des échanges que nous primes le déjeuner. Une petite pause fut prise à la fin.

Aux environs de 16h, son Excellence Mgr François GNONHOSSOU a rendu visite aux animateurs en formation que nous sommes. Lors de son passage, Mgr a rappelé et insisté sur comment nous devons nous comporter dans la vie active, notre comportement qui doit être différent des autres jeunes qui adoptent des comportements inquiétants. Ses exemples se focalisent surtout sur des jeunes qui laissent en vrac leurs cheveux et qui vont jusqu’à pactiser avec le diable pour une simple question d’argent. Mgr François n’a pas oublié de signaler sa grande joie d’être parmi. Il a conclu en nous rappelant que « nous sommes à la fois bergers et brebis et nous invite à deux choses fondamentales dans notre mission : la première est d’avoir la foi en Dieu et la seconde est d’avoir l’amour en l’Eglise, et par cet amour, nous allons accepter toutes souffrances. Après l’adoration et le repas du soir, le Directeur National a fait quelques recommandations dont la suivie reste très importante pour les OPM en générale. La soirée fut conclue par une séance d’animation et de réveillon à visage d’agape fraternelle.

Journée 4: 25 avril 2021

Cette journée a été brève mais marquée par les grands événements. Après le chapelet Missionnaire ayant suivi le lever et la douche, les animateurs se sont rendus à la messe pour l’envoi en mission et la remise des attestations de suivi de formation.

Après la messe, un copieux repas a été pris avant l’arrangement et la chaîne d’amitié.

Signalons que la séparation a été difficile. Mais s’il fallait partir pour laisser place à la mission.

Par CELLULE DE COMMUNICATION DES OPM BENIN

Les OPM sont des Œuvres Pontificales Missionnaires. Nous sommes une structure créée par L'Eglise catholique romaine pour servir de canal ou moyen pour propager l'esprit missionnaire universel.
Le siège de notre direction nationale au Bénin se trouve à Porto-Novo.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s